Décès d’Anne Sylvestre

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès d’Anne Sylvestre, parolière de nombreuses chansons témoignant du vécu des femmes.

« Non tu n’as pas de nom » est une des rares chansons qui parle d’avortement, mais surtout du vécu d’une femme qui se retrouve face à un choix à faire lors d’une grossesse non planifiée. Elle a été écrite par Anne Sylvestre en 1974. Un an avant que l’avortement ne soit légal en France.

Le droit à l’avortement, toujours fragile, complique encore aujourd’hui le droit des femmes à travers le monde de choisir librement entre la garde, l’adoption et l’avortement. Comme le disait déjà Anne Sylvestre en 1974 à travers ses paroles:

C’est une bataille lasse
Qui me laissera des traces
Mais de traces je suis faite
Et de coups et de défaites.

Ses paroles témoignent aussi du droit des femmes de disposer librement de leur propre corps:

Tu ne seras pas mon centre
Que savent-ils de mon ventre
Pensent-ils qu’on en dispose
Quand je suis tant d’autres choses.

Il y a autant d’histoires, de vécu et d’expériences heureuses ou souffrantes… qu’il y a de femmes…

Toute l’équipe de S.O.S. Grossesse Estrie

(Source de la photo: www.francetvinfo.fr)

 

Share This